• Roberto asssagioli

    LA PSYCHOSYNTHESE

    Roberto Assagioli

    Résumé 4ème de couverture : Ce livre expose les principes et les techniques, élaborés par le Dr Roberto Assagioli, de la " psychosynthèse ", méthode spécifique de connaissance et de développement de soi, permettant à tous les niveaux de l'être de traduire leurs virtualités et de les exprimer dans une vivante synthèse. Le champ d'application de la psychosynthèse s'étend, au-delà de la thérapie et de la pédagogie, aux groupes et aux individus eux-mêmes. Le Dr Roberto Assagioli (1888-1974), psychiatre et psychothérapeute italien, a collaboré à ses débuts avec Freud. Il fut l'ami de C. G. Jung et de A. Maslow. Sa conception globale de l'être humain l'amena à créer sa propre méthode dès 1910 ; il fonda, en 1926, à Rome, le premier Institut de psychosynthèse. S'appuyant principalement sur les niveaux supraconscients, il considérait le Soi comme une réalité vivante qu'on pourrait expérimenter. Son intuition a précédé les recherches scientifiques actuelles sur le sujet. Son apport a été considérable à l'évolution d'une psychologie à la fois concrète, transparente et libérée de toute emphase.

     

    LE DEVELOPPEMENT TRANSPERSONNEL

    Roberto asssagioli

    Résumé 4ème de couverture : Dès le début du siècle, le Dr Roberto Assagioli, psychiatre et psychothérapeute, a eu l'intuition de l'interaction entre le biologique et le fonctionnement mental. Quasi contemporain de Freud et de Jung, cet humaniste italien fut un des pionniers de l'élargissement de la psychologie vers la sphère de la spiritualité. Cet itinéraire le conduit à souligner l'importance. de la prise en compte de la réalité bio-psycho- spirituelle de l'homme. Le développement transpersonnel fut publié en Italie après la mort de Roberto Assagioli qui en avait évoqué le projet mais n'avait pu le conduire à terme

     

    LA VOLONTE LIBERATRICE

     Roberto asssagioli

    Résumé 4ème de couverture :


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter